L’amour ne procure pas que des sensations, il apporte également des effets positifs sur la santé. Beaucoup d’études scientifiques ont démontré que les relations sexuelles préviennent certaines maladies génitales et augmentent l’espérance de vie.

L’amour augmente l’espérance de vie

La plupart des recherches ont démontré que la fréquence des relations sexuelles fait baisser le taux de mortalité. En 1981, il a été démontré en Suède que le taux de mortalité chez les hommes de plus de 70 ans ayant arrêtés la pratique sexuelle est beaucoup plus fort. Pour la Grande Bretagne, leurs études ont révélé que le taux de mortalité chez les hommes âgés de 45 à 59 ans, avec deux relations sexuelles par semaine était moins élevé que pour ceux qui en avaient moins d’une fois par mois.

Et sans faire référence à l’âge, à la classe sociale ou à la consommation de tabac, les études ont toujours démontré que faire l’amour fréquemment aide à mieux vivre.

Le sexe contribue au bien-être

Une étude américaine a démontré que l’orgasme engendre des montées d’ocytocines et d’endorphines. C’est la raison pour laquelle on sent un sentiment de bien-être après les relations sexuelles et on s’endort souvent rapidement ensuite.

sexe et bien-être

La montée d’endorphines crée une sensation de bien-être tout en permettant au corps de se relaxer. Ainsi, l’activité sexuelle fait diminuer les crises d’anxiété et le stress. La respiration pendant la relation sexuelle est beaucoup plus paisible, ce qui profite au système nerveux. Faire l’amour aide également à réguler le système hormonal et résout également les problèmes de sommeil.

L’activité sexuelle prévient les maladies

Pour les personnes faisant des réactions allergiques, le sexe est un anti histaminique. C’est le remède naturel contre l’asthme et le rhume. Faire l’amour une ou deux fois par semaine renforce le système immunitaire grâce à l’augmentation du taux d’immunoglobuline A. Selon les experts, l’activité sexuelle réduit les risques de cancer, de maladie cardiaque et même d’accident vasculaire cérébral.

Il est donc important de faire l’amour, non seulement pour se sentir bien dans sa peau mais pour éviter également certaines maladies.

Faire l’amour protège contre le cancer

D’après les chercheurs, les femmes dont les seins sont régulièrement caressés ne risquent pas d’être atteintes du cancer du sein. C’est l’ocytocine qui évite cette possibilité d’attraper le cancer. Cette hormone crée une sensation d’euphorie et de bonheur aux protagonistes au moment de l’orgasme.

Pour les hommes, la vie sexuelle est aussi bénéfique. Des chercheurs australiens ont découvert que les hommes qui éjaculent le plus souvent sont moins atteints du cancer de la prostate. La fréquence des éjaculations réduirait le risque de cancer de prostate chez les hommes.

D’une manière plus générale, il a été prouvé que faire souvent l’amour rallongeait l’espérance de vie !

Faire l’amour rend le corps robuste

La sexualité sert à brûler non seulement les graisses mais également les calories. De plus, selon les experts, la pratique sexuelle accroît le degré de tolérance à la douleur. Les endorphines secrétées pendant le sexe sont identiques à la morphine. Ainsi, faire l’amour est aussi un système de guérison des maux de têtes sévères et des migraines.

Ainsi, faire l’amour offre de nombreux bienfaits pour la santé. C’est peut-être pour cela que les hippies disaient si souvent « faites l’amour, pas la guerre » ;-)