Les OMÉGA 3 sont des acides gras qui sont indispensables à l’organisme. Depuis plusieurs années, ils font l’objet d’une étude rigoureuse par les scientifiques pour déterminer la nature exacte de leurs bienfaits sur la santé. Aujourd’hui, je vous explique tout sur les OMEGA 3 : que sont-ils exactement, quels sont les aliments qui en sont riches, leur bienfaits sur l’organisme et leurs vertus sur le moral. 

Qu’est-ce que les OMÉGA 3 ?

Les OMEGA-3 sont un ensemble d’acides gras. Dans la grande famille d’oméga-3, il y en a 03 qui présentent des bienfaits significatifs pour l’organisme :

  • L’acide alpha linolénique (ALA)

  • L’acide eicosapentaénoïque (EPA)

  • L’acide docosahexaénoïque (DHA)

Les OMÉGA-3 sont des acides gras dits « essentiels ». En effet, le corps humain ne peut pas en produire. Il est donc nécessaire d’en apporter via l’alimentation et d’en consommer en quantité suffisante pour rester en bonne santé.

Quels sont les aliments riches en OMÉGA 3 ?

Les OMÉGA-3 ne se trouvent que dans certains aliments. Il est donc important de veiller à introduire les aliments qui en contiennent dans l’alimentation quotidienne. Les OMÉGA-3 sont présents aussi bien dans les produits d’origine animale que végétale. D’une part, les petits poissons gras comme le maquereau, le hareng ou encore la sardine sont riches de cet acide gras essentiel. Il y a également le thon et le saumon, mais qui sont à consommer avec modération car ils peuvent contenir des métaux lourds.

huile de foie de morue riche en omégas 3

D’autre part, l’huile de foie de morue est l’aliment riche en OMÉGA-3 par excellence. Il y a également l’huile de colza, l’huile de lin, l’huile de cameline, les graines de chia ou encore les graines de lin. Le jaune d’œuf liquide (œuf au plat, œuf à la coque) contient aussi des oméga 3 en quantité non négligeable.

Les bienfaits de l’OMÉGA 3 sur la santé physique

Comme il a été mentionné plus haut, les OMÉGA-3 sont des alliés indispensables à la bonne santé. Ce sont des anti-inflammatoires exceptionnels.  Ils sont également recommandés pour le bon fonctionnement du cerveau. Ils jouent un rôle protecteur pour les neurones lors d’attaques cérébrales ou de crises d’épilepsie. Ils peuvent également réduire l’inflammation neuronale en réduisant l’apparition de troubles cognitifs comme la perte de mémoire. Les OMÉGA-3 sont également réputés pour leurs vertus protectrices sur les vaisseaux sanguins. Ils permettent notamment d’éviter les risques cardio-vasculaires. Ils augmentent le taux de bon cholestérol et évitent la formation de caillot dans le sang.

La consommation d’OMÉGA-3 permet aussi d’améliorer la santé des yeux. Elle favorise en outre l’amélioration de la vision et aide à combattre la sécheresse oculaire. Les OMÉGA-3 favorisent également la souplesse et la bonne hydratation de la peau. Ils nourrissent les cellules de la peau mais aussi les cellules en général et aident à maintenir leur fonctionnement optimal.

Les vertus des OMÉGA 3 sur le moral

Les OMÉGA-3 possèdent de nombreuses vertus sur le moral. Ils sont nécessaires à l’équilibre émotionnel. Ils permettent de diminuer les problèmes d’anxiété ou de dépression. Les OMÉGA-3 participent également à réduire les symptômes des troubles mentaux, et aident dans leur traitement. Chez les enfants, ils aident à la résolution des troubles du comportement. A cet effet, ils peuvent prévenir leur apparition à l’aide d’une consommation suffisante durant la grossesse, mais également tout au long de l’enfance.

aliments riches en oméga 3

Pour les femmes enceintes ou qui viennent d’accoucher, la consommation d’OMEGA-3 peut être très bénéfique en ce qu’elle protège du baby blues, un trouble de l’humeur très fréquent dans les jours qui suivent l’accouchement. Il se traduit le plus souvent par une grosse déprime, des troubles de sommeil ou encore une tristesse importante. Cependant comme les femmes enceintes ne peuvent pas consommer des poissons gras crus, il est conseillé d’opter pour des petits poissons gras cuits ou en conserve comme les sardines, les maquereaux… ou des huiles végétales riches en OMÉGA-3 ou graines (lin, chia, cameline, noix, chanvre, citrouille).

Quels sont nos besoins en acides gras ?

Chez l’homme, les apports en ALA conseillés sont de 2 grammes par jour. Cela correspond à 2 cuillères à soupe d’huile végétale. Pour la femme, ils sont de 1,6 gramme par jour. En ce qui concerne les EPA et les DHA, les apports nutritionnels recommandés sont de 500 milligrammes par jour. Pour les personnes considérées comme à risque cardiovasculaire, la dose recommandée est de 1g par jour. L’organisation Mondiale de la Santé recommande 0,8 g à 1,1 g par jour d’ALA, et 0,3g à 0,5 g par jour d’EPA et DHA.

Par ailleurs, les besoins de l’organisme en OMÉGA-3 sont journaliers et non mensuels. Il est donc recommandé d’en consommer régulièrement et à dose adaptée. Les OMEGA-3 peuvent être intégrés directement sous forme d’aliments ou de compléments alimentaires (gouttes ou gélules).